graphiland
 

Les différents systèmes scolaires anglo-saxons

Votre enfant désire aller étudier l’anglais à l’étranger. Passer une année d’étude dans un autre pays se prépare à l’avance. Connaître les différents systèmes éducatifs permettra de mieux choisir le pays de destination. Vous pourrez choisir ce qui est le plus adapté à votre enfant.

Le mode d’enseignement en Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne est une île située au large du littoral nord-ouest de l’Europe. Par abus de langage, on l’appelle généralement Angleterre. C’est un des pays les plus importants de l’Europe. Sa langue, l’anglais, est parlée dans le monde entier.

Fonctionnement du système scolaire

sejour educatif angleterre

L’enseignement scolaire britannique est lié à des lois précises et importantes du parlement. Parmi les plus importantes, 3 se distinguent. On retrouve d’abord la loi « The 1944 Education Act « . Ensuite, vient « The 1988 Education Reform Act  » suivi du « The 1993 Education Act ».

93% des enfants sont dirigés vers des écoles nationales, appelées  » State Schools ». Elles sont gratuites pour les parents. En effet, elles sont financées par le gouvernement central ainsi que les municipalités.
Par contre, 7% des enfants s’orientent vers des écoles privées, appelées « Public Shools ». Dans ce cas, le financement est réalisé par les parents.

Les différentes étapes du système scolaire anglais

En Grande-Bretagne, l’école est obligatoire pour les enfants de 5 à 16 ans. Toutefois, elle reste gratuite jusqu’au 18 ans de l’enfant.

Avant 5 ans, les municipalités proposent l’éducation maternelle entièrement gratuite, à partir de 3 ans. Avant cet âge, des structures plus adaptées sont privilégiées telles que les crèches privées. Les frais de garde sont alors à la charge des parents.

L’éducation scolaire est obligatoire à partir de 5 ans jusqu’à 16 ans.
De 5 à 11 ans, les enfants suivent un enseignement dans une école primaire.
De 11 à 16 ans, on parle d’école secondaire.
Toutefois, le programme scolaire est rédigé par le parlement.

De 16 à 18 ans, l’éducation scolaire n’est plus obligatoire. Elle est dispensée dans des établissements secondaires ou par les préparations à l’enseignement supérieur.

Après 18 ans, les étudiants peuvent s’orienter vers l’université. Les coûts de scolarité sont aux frais des élèves.

Le système scolaire en Australie

L’Australie est connue pour être le pays des kangourous et des koalas. Elle est dix fois plus grande que la France. En 2015, elle compte trois fois moins d’habitants que celle-ci, avec 23,5 millions contre 67 millions. Il s’agit du 6e plus grand pays du monde. Sa capitale est Canberra.

Similitudes et différences

Le système scolaire australien est en grande partie similaire au nôtre avec quelques différences notables.

Contrairement à la France, les livres sont payants pour toute la durée de la scolarité. Il en est de même pour les uniformes, qui sont obligatoires. L’année scolaire commence début février et les cours sont de 9h à 15h30.

Cependant, comme en France, l’école est obligatoire d’environ 5/6 ans à 16 ans. On y trouve aussi bien des établissements privés que publics. Jusqu’à la deuxième année de collège, les matières sont les mêmes qu’en France.

Deux grands cycles

high school australie

L’école primaire se dit « primary school » en anglais. Elle se déroule sur 7 ans en Australie, au lieu des 5 années du système français. La différence se fait sur le système d’évaluation. Les Anglo-saxons privilégient les lettres pour les notations. Cela va de A à E, A étant la meilleure note. Le niveau à atteindre pour chaque élève se base sur la moyenne de la classe. Une évaluation en littérature et en mathématiques a lieu la 3e, la 5e et la 7e année.

L’enseignement secondaire, secondary school en anglais, quant à lui, dure 5 ans. Une évaluation a lieu à la fin de la 9e année de scolarité. L’année suivante, il n’y a plus que 6 matières. Ce nombre passe à 5 au cours de la 12e année où seul l’anglais est obligatoire.Il est possible d’arrêter l’enseignement secondaire à la fin de la 4e année. Pour cela, une seule condition est requise. Il doit y avoir un contrat de travail à la clé.

Suite à cette période obligatoire, les jeunes ont deux possibilités. Ils peuvent aller à l’université dont l’entrée est sur concours. Ou bien, ils peuvent aller en instituts TAFE ou VET. Ceux-ci sont reliés aux entreprises et sont l’équivalent de nos BTS.

La scolarité aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ou USA sont un pays d’Amérique du Nord. C’est le 3e pays le plus peuplé du monde en 2015. Ses 320 millions d’habitants le placent derrière la Chine et l’Inde. New York est la plus grande ville du pays mais la capitale est Washington. Parmi les 50 Etats, l’anglais est la langue « officielle » pour l’enseignement. Le territoire de Porto Rico enseigne en espagnol.

Quelques faits historiques importants

<système educatif américainp>Il faut insister sur les efforts des premières réformes en matière d’éducation scolaire. On les doit notamment à Thomas Jefferson. Leur but est d’établir un régime républicain. Le point essentiel se focalisait sur une éducation publique et gratuite pour tous. Cela a été possible mais, en ce XXIe siècle, les dépenses sont parfois excessives.

En 2015, 4% de la population mondiale âgée de 5 à 25 ans vit aux USA. Pourtant le budget américain de l’éducation représente 28% du budget mondial en la matière. Les Etats-Unis ont donc un intérêt certain dans le développement de la jeunesse. Nombre de propositions de Mr Jefferson n’ont pas abouti à l’époque. Elles sont devenus nécessaires quelques décennies plus tard voire obligatoires.

Chaque état a son propre programme éducatif. Ainsi les cours diffèrent d’un état à un autre. Pour autant, tous ont des objectifs d’apprentissage précis. Des examens annuels testent le niveau de connaissances et de savoir-faire des élèves. Un niveau minimal a été institué par une réforme dans les années 1980.

Système scolaire américain vs français

La comparaison des deux systèmes montre surtout les grandes différences de pensées. Les méthodes éducatives sont bien différentes des nôtres. Les Américains affectionnent nettement plus leur établissement qu’en Europe. En effet, tout est conçu pour être moins autoritaire. Un grand nombre de matières optionnelles sont disponibles.

Les matières générales sont quasi identiques à celles de la France. Par contre, la manière de les apprendre diffère fortement. Les cours fonctionnement par accumulation de crédits. L’élève peut être dispensé de certains cours jusqu’au lycée si le nombre de crédits est suffisant. 12 années sont à accomplir pour le cycle primaire et secondaire. Ensuite des études supérieures seront accessibles.

L’école au Canada

Le Canada est composé de 10 provinces et 3 territoires. C’est une monarchie constitutionnelle fédérale à régime parlementaire. La capitale fédérale est Ottawa. Ses 31 700 lacs en font une des plus grandes réserves d’eau douce mondiale.

Un système éducatif multiple

système scolaire canada

Chaque territoire et province applique son propre système éducatif. En effet, le ministère de l’Éducation n’existe pas au Canada. Ecoles publiques et privées accueillent les élèves de la maternelle à l’université. Français et anglais sont utilisés pour dispenser les cours. Pour autant, seul le Québec permet de suivre un cursus entièrement en français.

Comme en France, l’obligation d’aller à l’école concerne les enfants de 5 à 16 ans. Les écoles publiques sont gratuites. Les livres et le matériel de cours sont à la charge des familles.

Le niveau élémentaire va de la maternelle à la 6e année. Il va jusqu’à la 8e année pour certaines provinces. Le niveau secondaire suit et va jusqu’à la 11 ou 12e année. Vient ensuite le niveau postsecondaire, du secondaire à l’université.

Collège ou université ?

Les étudiants optent pour le collège, l’université ou les deux. Ils peuvent suivre une formation officielle pour se spécialiser dans un métier spécifique. Ils peuvent choisir un collège communautaire pour étudier des matières techniques ou théoriques. Ils obtiendront un diplôme universitaire ou professionnel en allant à l’université.

Les collèges canadiens ont un large choix de programmes. Les titres de compétences délivrés sont variés. Vous pouvez obtenir un certificat ou un grade universitaire. Un diplôme d’études appliquées ou de 2e et 3e cycles est aussi possible. Les collèges œuvrent en étroite collaboration avec le monde de l’industrie. Les élèves acquièrent ainsi une expérience pratique tout en étudiant.

Les universités, quant à elles, permettent de se spécialiser dans des domaines à haute valeur ajoutée. Les étudiants peuvent aussi combiner plusieurs disciplines. Les diplômes sont premier cycle, baccalauréat, maîtrise et doctorat.

L’éducation en Irlande

L’Irlande est membre de l’Union Européenne depuis 1973. Elle constitue une île avec la britannique Irlande du Nord. C’est une des six nations celtiques. Sa capitale est Dublin.

3 niveaux distincts

séjour linguistique anglaisObligatoire de 6 à 16 ans, l’école commence souvent dès 4 ans. Les financements par l’Etat font que les frais de scolarité sont rarement exigés. Les familles doivent acheter les manuels scolaires et les uniformes. L’enseignement se fait en anglais sauf dans les écoles de langue gaélique.

Le primaire dure 8 ans en incluant la maternelle. Il va généralement jusqu’au 12 ans de l’élève.
Le secondaire dure 5 ou 6 ans. Il se compose du cycle junior sur 3 ans et du cycle sénior sur 2 ans. 10 matières sont obligatoires dans le cycle junior. Le cycle senior est sanctionné par un diplôme portant sur 6 matières minimum.
Le supérieur est dispensé par un nombre d’établissements spécifiques. En effet, seuls 6 établissements sont autorisés à délivrer les diplômes d’enseignement supérieur.

Différents types d’écoles

3 types d’écoles se partagent le primaire. L’école nationale côtoie l’école de langue gaélique et l’école multi-confessionnelle.

Le premier type est souvent dirigé par un comité sous égide religieux. Le prêtre local y est souvent mis à contribution. Le second type est généralement dirigé par une organisation particulière en faveur du gaélique. Cela ne s’applique pas aux écoles nationales de langue gaélique. Le troisième type est dirigé par des entreprises. Celles-ci ne doivent pas être cotées en Bourse. Elles doivent également être à but non lucratif.

Le secondaire regroupe les écoles secondaires, les écoles professionnelles et les écoles communautaires. Les premières, qui sont les plus nombreuses, sont financées par l’état. Des ordres religieux ou l’Église s’occupent de leur gestion. Certaines mêlent enseignement professionnel et général. Elles sont alors régies par un conseil d’administration. La gestion des secondes est confiée à un comité d’enseignement professionnel local. Les dernières sont administrées de façon privée.

Mots-clefs :