graphiland
 

Mont Rushmore, Black Hills : itinéraire dans le Dakota du Sud

Depuis Denver, Chicago ou encore Las Vegas, un rapide vol interne vous fait atterrir à l’aéroport régional de Rapid City, à moins d’une demi-heure de route de l’emblématique mont Rushmore. Une excursion à ne manquer sous aucun prétexte !

Rapid City : l’archétype de la ville de l’Ouest

Avant 1874, le site de Rapid City était désert et recouvert de steppes inhospitalières. Il faudra attendre cette date et la découverte d’importants gisements d’or par l’expédition Custer, dans la forêt des Black Hills à proximité, pour que la petite ville de pionniers voit le jour et connaisse un développement fulgurant.

La ville est accueillante mais assez peu intéressante en tant que telle : dénuée de monuments et de musées, elle abrite malgré tout un important vivarium situé le long de la South Highway 16, le très réputé Reptile Gardens. Vous poursuivrez ensuite sur le même axe pour atteindre le mémorial du mont Rushmore.

Le mont Rushmore : une ode minérale à l’histoire américaine

Nul n’aurait su prédire un destin aussi illustre à ce promontoire rocheux en granit, le Mont Rushmore, découvert en 1885 et baptisé du nom d’un obscur avocat new-yorkais de l’époque… C’est, en effet, seulement en 1923 que l’historien Doane Robinson se met en tête d’y représenter les visages de quatre prestigieux présidents américains, et s’adjoint pour cela les services du sculpteur Gutzon Borglum. Du patriotisme, certes, mais pas que : il s’agissait surtout, déjà à l’époque, d’attirer en masse les touristes dans le Dakota du Sud et les Black Hills.

Vous découvrirez, en marchant le long du Presidential Trail, le résultat du travail colossal mené par 400 ouvriers pendant 14 ans, de 1927 à 1941, pour dessiner les traits de Washington, Jefferson, Lincoln et Théodore Roosevelt. N’oubliez pas d’entrer au Lincoln Borglum Visitor Center et de découvrir le studio personnel du sculpteur.

La forêt nationale de Black Hills

A la frontière du Dakota du Sud et du Wyoming, la Black Hills National Forest ne vous demandera qu’un petit détour d’une demi-heure sur la route du retour vers Rapid City. Cette gigantesque étendue de conifères, de quelques 5000 km², est réputée pour ses magnifiques paysages rocheux et ses petits lacs d’eau douce, idéaux pour la pêche. Le domaine compte 8000 kilomètres de voies ouvertes aux véhicules motorisés, alors n’hésitez pas à en profiter !

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.